Celui qui est premier

En déclarant « Je suis deuxième », nous affirmons qu’un autre tient la première place dans nos vies. Celui qui est premier, c’est Jésus.

Cette position, il ne l'a pas prise de force. Si les deuxièmes font Jésus premier, c’est parce qu’il les a d’abord passés en premier en donnant sa vie pour eux. Il s’est abaissé, est venu habiter parmi nous et partager notre douleur, nos défis, notre souffrance. Il s’identifia à nous, allant jusqu’à mourir pour nous libérer de notre nature corrompue et pour guérir nos cœurs brisés.

Ayant vécu il y a plus de 2000 ans, il a marqué son temps par ses enseignements, sa compassion et son message révolutionnaire. Mais plus encore, Jésus a changé le cours de l’humanité par ce qu'il a fait et ce qu'il a déclaré être. Aujourd'hui encore sa présence est manifeste partout autour de nous. De ces innombrables histoires de vies transformées, « Je suis deuxième » ne relate qu'une infime partie.

En dépit de l’image que la religion a pu donner de Dieu, au-delà des rites et des pratiques extérieurs de la religion, Dieu est une personne qu’on peut connaître dans une relation authentique et profonde.

Jésus est celui qui rend possible cette connexion personnelle et intime avec Dieu. En le faisant premier, nous confions la direction de nos vies à celui qui nous aime d’un amour extravagant, veut notre bien et a le pouvoir de satisfaire nos âmes.